Communiqué

Communiqué du 17-07-2020

Fête nationale belge

17 juillet 2020


 

Le cabinet du Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur Pieter De Crem a organisé cet après-midi une conférence de presse sur la fête nationale belge du 21 juillet. En raison des mesures en vigueur suite à la crise sanitaire, la fête nationale se déroulera cette année sous une forme allégée et adaptée.

Fidèle à la tradition, la fête nationale belge provoque un déplacement massif vers notre capitale. Quelque 300.000 personnes se rassemblent au centre de Bruxelles pour le défilé militaire et civil, les festivités dans le parc et le feu d’artifice. Le Conseil national de Sécurité a toutefois décidé d’annuler tous les événements de masse jusqu’au 1er septembre, ce qui a évidemment aussi un impact sur les festivités liées à la fête nationale.

Le Ministre de la Sécurité et de l’Intérieur Pieter De Crem : « Ces derniers mois, des citoyens issus des différentes couches de la société se sont montrés énormément solidaires dans la lutte contre le virus COVID-19. Je pense qu’il est important de saisir l’occasion pour saluer, de manière digne et solennelle, l’esprit de rassemblement dont nos citoyens ont témoigné au cours des derniers mois. D’une part, nous mettons les activités du 21 juillet en rapport avec la réalité dans laquelle nous vivons aujourd’hui. D’autre part, nous voulons mettre à l’honneur, et de manière appropriée, les personnes ayant fait preuve de mérites exceptionnels au cours des derniers mois et rendre hommage aux personnes qui sont malheureusement décédées des suites du coronavirus ».

Le programme allégé signifie entre autres que la cérémonie du Te Deum se déroulera en présence d’un nombre réduit d’invités, conformément aux mesures prises par le Conseil national de Sécurité. Les festivités dans le parc et le feu d’artifice sont annulés. Une cérémonie alternative est en outre organisée sur la Place des Palais. Des personnes et représentants de secteurs ayant fourni des efforts exceptionnels au cours des derniers mois (dont entre autres le personnel infirmier et soignant, le personnel de nettoyage, les entreprises de pompes funèbres, le secteur de la distribution, …) y seront mis à l’honneur. 

À 10 heures du matin, trois minutes de silence seront observées dans tout le pays en hommage aux compatriotes décédés ces derniers mois des suites du coronavirus. Le Ministre  Pieter De Crem: « Chacun de nous a été confronté, de près ou de loin, au coronavirus. Je considère donc qu’il est particulièrement important de rendre, en ce 21 juillet, un dernier hommage digne aux personnes qui nous ont quittés au cours de cette période ».

 

 


< Message précédent