Communiqué

Communiqué du 14-01-2016

Pieter De Crem étend d’avantage l’instrument Finexpo

15 janvier 2016


Le 15 janvier 2016, le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur Pieter de Crem, a reçu l’accord du Conseil des Ministres en application de l’accord gouvernemental afin d’ajouter l’assistance technique à l’instrument Finexpo. Ceci est une bonne nouvelle pour les entreprises belges d’exportation qui, de cette façon, peuvent se distinguer de leurs concurrents étrangers.

 

L’assistance technique dans le cadre de projets d’investissement comprend les services qui :

  • contribuent à la conception et à la mise en œuvre de projets d’investissement qui accroissent le stock de capital physique d’un pays en développement ;
  • font en sorte que le capital humain du pays concerné s’accroisse au moyen de transferts de technologies et de connaissances.

 

Ces services :

  • Mettent en place une expertise dans le domaine de la mise en œuvre de projets d’investissement dans la fonction publique, les travailleurs manuels et les employés du pays concerné
  • Prennent la forme d‘une formation technique, d’une fourniture d’avis et de soutien du personnel du pays donateur (administrateurs, techniciens, main d’œuvre qualifiée)

 

Uniquement des entreprises belge peuvent faire recours à cet appui. Les projets mêmes doivent se situer dans un pays en développement et peuvent profiter d’un financement non relié ou d’un financement à base commercial. Le client doit être un organisme public.

 

Le financement maximal est fixé à 1.000.000 Droit tirage spécial (1DTS = 1,28 euro le 13/01/2016) ou 3 % du montant de transaction, dont le plus bas des 2 montants s’applique comme seuil maximal.

 

Les dépenses pour l’assistance technique peuvent être pris en charge par Finexpo sous forme de  don si toutes conditions formelles sont remplies et après approbation administrative du dossier.

 

 

Informations pratiques peuvent être obtenus au secrétariat de Finexpo : finexpo@diplobel.fed.be


< Message précédent