Communiqué

Communiqué du 29-05-2020

Les visites familiales au-delà des frontières seront à nouveau possibles dès demain

29 mai 2020


 

Un nouvel arrêté relatif au COVID-19 sera publié demain au Moniteur belge. L’élément principal de ce nouvel arrêté est que nos compatriotes ayant de la famille dans l’un de nos pays voisins, pourront à nouveau leur rendre visite dès demain. “Nous répondons ainsi à un profond désir de nos compatriotes qui n’ont plus vu leurs proches depuis longtemps”, déclare le Ministre De Crem.

Le vendredi 20 mars 2020, notre pays a décidé de renforcer les contrôles au niveau des déplacements non essentiels à destination et en provenance de notre pays. Cette décision devait également garantir le respect des mesures fédérales de lutte contre le coronavirus dans les zones frontalières. « Les déplacements non essentiels ont été interdits dans notre pays vers la mi-mars afin d’empêcher la propagation du virus. La seule façon d’imposer le respect de cette mesure à nos frontières nationales étaient de renforcer les contrôles », déclare le Ministre De Crem. « L’une des conséquences de ce renforcement des contrôles était que – tout comme à l’intérieur du pays – nos compatriotes qui avaient de la famille dans l’un de nos pays voisins, ne pouvaient plus leur rendre visite. »

Depuis le 10 mai, il est à nouveau possible de rendre visite à un nombre limité de personnes. Il n’y avait cependant pas encore de solution pour nos compatriotes qui ont de la famille à l’étranger. Le nouvel arrêté ministériel a permis de résoudre ce problème. « Ces dernières semaines, j’ai eu de nombreux contacts avec les ministres compétents de nos pays voisins dans le but de résoudre également cette situation. Pour pouvoir autoriser ce type de contacts, nous dépendons, en tant que nation, en effet également de la situation épidémiologique de nos pays voisins et de la politique gouvernementale des pays en question. Je suis très heureux que nous ayons en tout cas pu trouver une solution en ce qui concerne les visites familiales : les Belges peuvent donc à nouveau rendre visite à leur famille. Il va sans dire que ceux qui traversent la frontière, doivent se conformer aux dispositions en vigueur dans le pays de destination. De plus, je compte sur leur sens des responsabilités et je pars du principe qu’ils feront bon usage de cette nouvelle liberté qui leur est offerte », conclut le Ministre De Crem.

Pour tout autre trafic transfrontalier (à l’exception donc des visites familiales, de la libre circulation de marchandises et des déplacements essentiels), notre pays rejoint les autres pays européens qui souhaitent relancer l’ensemble du trafic au sein de l’Union européenne et de l’espace Schengen au plus tard le 15 juin.

 

 


< Message précédent