Communiqué

Communiqué du 20-02-2019

12 522 armes détruites par le producteur d’acier ArcelorMittal à Gand

20 février 2019


 

Les Ministres De Crem (Sécurité & Intérieur) et Geens (Justice) étaient présents ce matin sur le complexe du producteur d’acier ArcelorMittal à Gand. La raison de leur visite : la fusion de 12 552 armes qui avaient été rapportées l’année dernière lors de la période d’amnistie pour les armes détenues sans licence. Cette fusion marque la disparition d’une importante quantité d’armes de notre société. « Je pense qu’il s’agit d’un pas important et positif », a déclaré le Ministre De Crem dans son discours. « Je ne suis pas convaincu qu’une société sera plus sûre si davantage d’armes y circulent, sans parler des armes dont nous ignorons l’identité du détenteur ».

La période d’amnistie pour les armes à feu détenues sans licence, s’est étendue du 1er mars 2018 au 31 décembre 2018. Grâce aux adaptations apportées à la loi sur les armes par le Ministre Geens, les particuliers en possession d’une arme ont eu le choix entre quatre options : renoncer à leur arme à feu, demander un permis, vendre l’arme en question ou la faire désactiver.

Les Ministres De Crem et Geens ont remercié les services concernés pour leurs efforts au cours de l’année écoulée : « Tant la police fédérale que la police locale et les services provinciaux ont collaboré de manière extrêmement professionnelle et discrète pour mener à bien ce processus. Il est donc tout à fait logique d’honorer ceux qui méritent d’être honorés, à savoir les personnes qui, au nom de leurs services respectifs, se sont acquittées de leur tâche d’une manière extrêmement honorable ».

 

 


< Message précédent